💍 SOLDES DE PRINTEMPS | -25% sur toutes nos boucles d'oreilles ! 💍
que-deviennent-ces-couples-rencontrés-sur-un-site-de-rencontre

Que deviennent ces couples qui se sont rencontrés sur un site de rencontre ?

de lecture - mots

Les couples formés sur un site de rencontre sont-ils susceptibles de s’aimer pour toute la vie ? Ou bien l’image peu flatteuse qui leur est associée – territoires de chasse pour célibataires en rut, régiments de profils mensongers – est-elle une vérité absolue ? S’il parait évident que l’idée de choisir la mère/le père de ses futurs enfants d’un simple clic de souris se trouve à des années-lumière des histoires à l’eau de rose qui truffent nanars hollywoodiens et autres romans de gare, les relations 2.0 n’ont jamais autant eu le vent en poupe.

L’amour en ligne : illusion d’optique ou vraie perspective longue durée ?

Si plus de 40% des 18-35 ans avouent utiliser de façon régulière les sites de rencontre, la proportion de couples mariés et/ou en concubinage s’étant rencontrés sur Internet demeure faible (seulement 9% si l’on en croit une étude de l’UNIGE publiée en 2018). Quelle importance accorder à ces chiffres franchement décourageants pour tous les cœurs solitaires qui hantent les plateformes de dating digital ? Laissons Gina Potarca, chercheuse à l'Institut de la Faculté des sciences sociales de l'UNIGE, éclairer notre lanterne : « Beaucoup de médias affirment que les applications de rencontre possèdent un impact négatif sur la qualité des relations amoureuses en rendant les gens incapables de s’investir dans une histoire d’amour exclusive ou à long terme. Pourtant, jusqu’ici, aucune évidence ne prouve que ce soit le cas ». L’issue d’une rencontre virtuelle aurait donc les mêmes chances de s’achever par l’archétypique « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » qu’une histoire trouvant ses origines dans le monde réel.

Bien que, comme le chantait Michel Jonasz en 2011, Les hommes sont toujours des enfants, et que, de fait, leur désir d’engagement semble condamné à se mouvoir aussi rapidement qu’un swipe left sur Tinder, la plupart des femmes, de leur côté, avouent fréquenter les sites de rencontre en « réponse à désirs et des intentions de fécondité plus forts [que leurs homologues masculins] ». L’infame phraséologie du mythe « s’il/si elle] utilise un site de rencontres, c’est parce qu’il/elle recherche juste un coup d’un soir » se voit donc ici sacrément ébranlée. Sur le web comme dans la vie, il ne faut pas toujours écouter ce qui se dit.

Prince Charmant servi sur un plateau

La diversité presque mosaïcale qui constitue les sites de rencontre permet aux individus les plus éloignés – physiquement, culturellement, financièrement – d’entrecroiser leurs destinées. C’est un peu comme si des adresses virtuelles telles que Meetic, Disons Demain ou encore Elite Rencontre avaient donné la possibilité à chacun de rêver plus grand dans le domaine des relations amoureuses. Il n’est plus question de se contenter d’une attraction de commodité, influencée par la situation géographique, la sphère professionnelle ou la quantité de temps personnel disponible au beau milieu d’emplois du temps surchargés. Les sites de rencontre offrent à leurs membres le trésor le plus inestimable qui soit en 2021 : le temps. Le temps d’apprendre à se connaitre et la chance de tomber amoureux une fois parvenu(e) au bout de la démarche. À l’heure où Tinder et consorts ont érigé les relations amoureuses au rang de produits de consommation, les sites de rencontres, chantres de l’amour lent, résistent encore et toujours à l’appel du cynisme. Grace à eux, Cendrillon peut encore espérer voir un gentleman lui rapporter son soulier une fois son carrosse virtuel redevenu citrouille. Et cela n’a pas de prix.

Mieux que les rendez-vous téléguidés par GPS sur smartphone, les soirées tête-à-tête de Meetic

Pour les esprits les plus conservateurs d’entre nous, celles et ceux qui n’aspirent qu’au coup de foudre autour d’un diner aux chandelles suivi d’une balade jusqu’au petit matin, Meetic propose des soirées rencontre au cours desquelles le dating virtuel devient on ne peut plus charnel. Les évènements du genre, organisés un peu partout en France (NB : à l’heure où nous écrivons ces lignes, lesdits regroupements sont temporairement suspendus), transcendent l’esprit de la génération connectée au profit d’une approche tendrement nostalgique, les célibataires présents participant à divers tête-à-tête avant d’éventuellement poursuivre l’aventure avec l’heureux(se) élu(e). Le romantisme est mort, vive le romantisme !

En ces temps de confinement où le besoin d’un(e) partenaire de vie n’a jamais été aussi important, la plausibilité d’une heureuse rencontre en ligne doit plus que jamais faire l’objet de pondération dans l’esprit de tout un chacun. À mille lieues des idées reçues, de nombreux sites continuent de donner le « LA » aux aspirations sentimentales de leurs membres à travers diverses initiatives des plus louables. Comme les 9% d’individues dont nous faisions mention plus haut, êtes-vous prêt(e) à faire mentir le titre de Frederic Beigbeder, L’amour dure trois ans ? Non, les histoires qui voient le jour en ligne n’ont pas de date d’expiration fixée à l’avance. Elles peuvent durer une nuit ou toute la vie, selon la volonté et le désir d’investissement de chacun. À cœur vaillant, rien d’impossible.


Laissez un commentaire

Recevez nos articles dans votre boite email.